Skip to main content

Samuel E.Hill (1867-1936)

John H.Nicholson (1859-1946)

William J.Knights (1853-1940)

Historique de l'Association Internationale des Gédéons

Les fondateurs de l'Association Internationale des Gédéons le 1er juillet 1899

En automne 1898,John H. Nicholson, de Janesville, dans l'Etat du Wisconsin aux Etats-Unis, se rend pour ses affaires à Boscobel, une autre ville du même Etat et passer la nuit au Central-Hotel. L'hôtel est complet, mais le réceptionniste lui propose de partager la chambre à deux lits avec un autre client, Samuel E. Hill, venant de Beloit, Winsconsin. Les deux hommes font connaissance et découvrent rapidement qu'ils sont tous deux chrétiens et que John Nicholson, à l'âge de 12 ans, avait promis à sa mère mourante de lire chaque jour sa Bible et de prier. Ainsi, c'était devenu une habitude pour lui depuis des années de lire la Parole de Dieu avant d'aller se coucher. Ils ont donc fait leur méditation du soir ensemble, puis se sont mis à genoux pour prier Dieu. C'est durant ces instants qu'ils ont pour la première fois la pensée qui devait les amener quelques temps après à fonder l'Association Internationale des Gédéons.
Le 31 mai 1899, les deux hommes se retrouvent fortuitement à Beaver Dam, Wisconsin, et expriment leur désir de fonder une association de représentants de commerce chrétiens, ayant comme but de pouvoir se reconnaître facilement entre croyants, de témoigner de leur foi et de servir Dieu ensemble. C'est le 1er juillet 1899 que se retrouvent nos deux amis au YMCA (Union Chrétienne de Jeunes Gens) de Janesville, dans le Wisconsin, pour une rencontre où ils attendaient plusieurs amis chrétiens qui étaient dans les affaires afin de constituer l'association.
A part John H. Nicholson et Samuel E. Hill, un seul invité se présente: Will J. Knights. Les trois hommes décident malgré tout de fonder l'association, avec Hill comme Président, Knights comme Vice-Président et Nicholson comme Secrétaire et Trésorier. Ils réfléchissent longuement au nom qu'ils pourraient donner à leur nouvelle association. Après un moment de prière en vue de rechercher la pensée de Dieu à propos d'un nom adéquat, Knights se relève de sa position à genoux et déclare: "Nous nous appellerons les Gédéons." Il relate ensuite l'histoire bien connue de l'Ancien Testament se trouvant dans Juges chapitres 6 et 7.
Gédéon était un homme qui voulait faire exactement ce que Dieu lui avait dit de faire, indépendament de ce qu'il pouvait penser, de ses propres plans, ou des circonstances. Ses qualités de caractère étaient l'humilité, la foi et l'obéissance. Ces éléments allait devenir les normes spirituelles visées par la nouvelle association et ses membres. Chaque Gédéon devrait être un homme prêt à faire la volonté de Dieu en tout temps, n'importe où et de quelque façon que ce soit, sous la conduite du Saint-Esprit.
Durant les premières années, presque tous les membres étaient représentants de commerce. Il était dès lors logique que la question se pose: "Comment pourrions-nous devenir des témoins du Christ efficaces dans les hôtels dans lesquels nous passons tellement de temps?" Une première proposition était de placer une Bible sur le comptoir des réceptions pour permettre au patron de la prêter aux clients qui en feraient la demande. Il était important pour les Gédéons que la Bible reste à l'hôtel comme témoin silencieux pendant qu'ils n'y seraient plus.
Lors de sa séance du 19 octobre 1907 à Chicago, le Comité était préoccupé par la recherche d'un élargissement des activités de l'Association. Un des Responsbles de Secteurs est même allé jusqu'à suggérer que chaque membre des Gédéons s'arrange pour "oublier" une Bible dans chaque chambre d'hôtel qu'il occuperait à travers les Etats-Unis. Cet homme a continué en disant que, selon lui, ce serait non seulement un bon développement des activités pour chacun, mais serait aussi une décision qui allait pleinement dans le sens de la mission que s'étaient fixée les Gédéons. Cette proposition a finalement été approuvée lors de la Convention annuelle de Louisville, dans le Kentucky, en 1908.
Il est intéressant de noter que c'est un Pasteur, extérieur à l'Association qui a été le premier à proposer que les Eglises soutiennent financièrement le programme de distribution des Gédéons. Deux mois seulement après la Convention annuelle de 1908 de Louisville, Kentucky, avait lieu à Cedar Rapids, dans l'Iowa, une Conférence Gédéon d'Etat. Le Secrétaire National de l'époque, Frank Garlick, s'y est aussi rendu depuis Chicago. Avec son Président, A.B.T. Moore, ils sont allés rendre visite à un Pasteur qu'ils connaissaient et assister à une pastorale.  Vers la fin de la rencontre, M. Garlick a été prié de présenter aux Pasteurs l'oeuvre des Gédéons. Il a mentionné la nécessité de répandre la Bible et, à la fin de son allocution de 10 minutes, c'était au tour du Pasteur de M. Moore, le Dr. E.R. Burkhalter, de l'Eglise First Presbyterian, de faire la proposition à toute la pastorale que des Bbiles soient placées par les Gédéons dans toutes les chambres d'hôtels de la ville et que les frais soient pris en charge par l'Alliance d'Eglises des pasteurs appartenant à cette pastorale. La proposition a été acceptée à l'unanimité et une commission a été formée pour calculer les fonds que chaque Eglise aurait à verser.
Depuis cette décision mémorable, puisque l'initiative de soutenir financièrement ce travail était partie des Eglises, les Gédéons forment le "prolongement de l'action missionnaire des Eglises locales". L'Association Internationale des Gédéons remercie Dieu de lui avoir révélé son plan pour permettre aux Eglises et Assemblées chrétiennes locales d'avoir eu à coeur de pourvoir aux besoins financiers de l'Association et de lui permettre ainsi de croître.
"Le semeur sème la parole" Marc 4:14